Directrice artistique

Anik Bouvrette

  • Anik Bouvrette

Reconnue pour la qualité organique et la nature poétique de ses créations, Anik Bouvrette est une chorégraphe franco-ontarienne en danse contemporaine. Elle est directrice artistique et générale de Tara Luz Danse, une compagnie qu’elle fonde en 2006 après avoir travaillé comme artiste indépendante pendant plus de dix ans.

Après avoir complété sa formation en danse au Centre d’excellence artistique de l’École secondaire publique De la Salle à Ottawa, Anik Bouvrette poursuit son parcours en danse contemporaine à l’Université Simon Fraser à Burnaby en Colombie-Britannique où elle obtient son baccalauréat en 1993.

Dès le début de sa carrière, elle crée, à titre de chorégraphe indépendante, les solos Le sanctuaire et Sous un ciel obscur, ainsi que le trio Rafales (de 1993 à 1996). Elle crée Brigantia (1995), entre deux murmures (1999), Lustrale – l’œuvre sur scène (2004) et Éphémère une commande de la compagnie Dancers Dancing de Vancouver (2004). Ses œuvres sont présentées dans divers spectacles et festivals de danse à travers le Canada notamment à Ottawa, Vancouver, Toronto et Halifax. À l’international, son travail est présenté au Portugal et en Espagne par l’entremise de l’Escola Superior de Dança à Lisbonne ainsi qu’à la Quinzenade Dança de Almada (2000 et 2002).

Avec la naissance de ses enfants et son contact grandissant avec les jeunes en milieu scolaire, Anik Bouvrette se retrouve à un moment très ludique de son cheminement artistique. Ainsi, au sein de Tara Luz Danse, elle se dédie actuellement à la création d’œuvres pour jeune public créant Les billes en 2012 et Les souliers d’Angélie en 2013.

Avec chaque nouvelle création, Anik Bouvrette cherche à développer un langage qui reflète sa propre façon de bouger. Elle se pousse, ainsi que les danseuses, à explorer l’énergie du mouvement afin de découvrir et définir son potentiel de créer des images qui vibreront dans la mémoire du public. Elle explore aussi l’utilisation d’objets comme source d’inspiration et comme point d’entrée pour transporter le public dans son imaginaire.

Anik Bouvrette est récipiendaire du Prix pour les artistes à mi-carrière 2007 décerné par le Conseil des arts d’Ottawa et est finaliste aux Prix K.M. Hunter 2008 aux artistes de la Fondation K.M. Hunter à Toronto.