Les souliers d’Angélie

2013

  • Les souliers d'Angélie

  • Les souliers d'Angélie

  • Les souliers d'Angélie

  • Les souliers d'Angélie

  • Angelie2013_W0A1635

Un spectacle ludique pour tous les membres de la famille

Angélie est un personnage coloré et ludique qui adore les souliers! Accompagnée de ses trois consœurs, elle s’entoure de souliers et d’une panoplie d’objets qui, de fil en aiguille, les mènent au sein d’un univers rempli de surprises, de découvertes et de luminosité. Avec chaque nouvelle paire de souliers, Angélie et ses consœurs s’envolent dans une nouvelle aventure en mouvement des plus étonnantes. (55 minutes)

Pour la création de l’œuvre, Anik Bouvrette a demandé aux danseuses d’amener en studio un objet du quotidien commençant par une lettre donnée comme « s ». C’est ainsi que le soulier s’est découvert comme objet central guidant Angélie et ses consœurs dans leur aventure en mouvement. Anik Bouvrette s’est aussi inspirée de ce jeu pour intégrer à l’œuvre d’autres objets comme des mouchoirs, un épi de maïs, des citrons, etc. et ainsi créer un univers sans censure où la beauté de l’absurde prend tout son sens.

Échos de la presse et du public

« Dans Les souliers d’Angélie, divers objets entrent « dans la danse », nous procurent surprises et découvertes : bottes de pluie, escarpins à talons aiguilles, sandales, casserole, un épi de maïs dans lequel Angélie mord à belles dents… On y retrouve tout ce qui caractérise l’œuvre de Bouvrette sur le plan gestuel, artistique et esthétique, mais d’abord et avant tout, le lien entre jeu et créativité. » Josette Noreau, Revue Liaison, No 163, Printemps 2014.

« Les souliers d’Angélie m’a particulièrement marqué par son absurdité qui nous plonge dans un autre univers… La pièce m’a porté à réfléchir sur la manière qu’une couleur, voire même un objet, peut créer tout un monde en soi… Il suffit de se laisser porter par notre environnement pour découvrir un infini de mondes imaginaires, comme celui d’Angélie. » Mathilde, 15 ans, 2013.

Crédits de production

Chorégraphe : Anik Bouvrette
Danseuses : Amanda Bon, Amelia Griffin, Martine Larochelle et Mélissa Roy
Compositeur : Ted Hamilton
Éclairagiste : Paul Auclair
Œuvres visuelles : Karen Goetzinger
Costumière : Patricia Nuell
Mentor : Sylvie Bouchard
Assistant à la production et illustrateur : Reid McLachlan
Régisseur : Christine Couture
Photographe : Jeremy Mimnagh